Clé  des  genres  de  Bolets  au  Québec

Adaptation et mise à jour :  Roland Labbé, novembre 2007.


plus haut


1.
Voile partiel présent, laissant un anneau ou une zone annuliforme sur le pied ou des res-tes à la marge du chapeau
2

1. Voile partiel absent
6


2.
Voile partiel pulvérulent, sec, jaune vif; anneau ou zone annuliforme présent; face po-roïde bleuissant au froissement; sporée brun olive

2. Voile partiel différent
3


3.
Chapeau avec mèches hérissées en pomme de pin; voile partiel laineux; sporée noirâtre; spores globuleuses, grossièrement crêtées-réticulées
.

Anneau ou zone annuliforme présent; pores grands, anguleux; basidiome coriace, noircissant; face poroïde et chair piléique rougissant puis noircissant au froissement ou à la coupe.

3. Chapeau et voile partiel différents; sporée non noirâtre; spores ellipsoïdes-fusoïdes, lisses
4


4.
Pied glanduleux à maturité; anneau présent, parfois évanescent; chapeau visqueux-glutineux, à cuticule détachable; pores petits ou grands, arrondis ou anguleux; sporée brun jaunâtre-ochracé-rouille; poussant sous pins

4.
Pied non glanduleux; anneau ou zone annuliforme présent; chapeau sec, viscidule ou visqueux-glutineux; pores petits ou grands, anguleux, rayonnants ou non; poussant sous divers Pinaceae :  épinettes, mélèze, pins, pruche et sapin
5


5.
Sporée brune, brun ochracé-olivacé; couche de tubes plutôt difficilement détachable

5.
Sporée plus foncée :  chocolat, brun rouille-rougeâtre-pourpre-vineux; couche de tubes détachable


6.
Pied glanduleux à maturité; chapeau visqueux, à cuticule détachable; pores petits ou moyens, ronds ou un peu anguleux; sporée brun jaunâtre-ochracé-olivacé-rouille-rou-geâtre; poussant sous Pinaceae et dans les chênaies

6. Pied non glanduleux
7


7.
Sporée jaunâtre ou chamois; pied creux à maturité; face poroïde blanche au début; spo-res ovoïdes-ellipsoïdes

7. Sporée plus foncée, dans divers tons de brun; pied plein, parfois creux
8


8.
Basidiome petit; face poroïde et couche de tubes concolores au début, rose pourpré, brun rouille ou brun rougeâtre; chair ± jaune; mycélium basal typiquement jaune soufre; sporée brun rouille à brun olive

8.
Ensemble de caractères différents; basidiome plus grand, parfois petit
9


9.
Sporée dans les tons de brun : ochracée, brune ou brun olive
10

9. Sporée brun rosâtre-rougeâtre
11


10.
Sporée ochracée, brillante à ocre brunâtre, sans teinte olive; face poroïde blanche au début, ne bleuissant pas au froissement

10.
Sporée brun plus marqué :  brune ou brun olive
13


11.
Face poroïde bleuissant ou noircissant au froissement; chair piléique bleuissant au-dessus de la couche de tubes à la coupe; sporée brun rougeâtre

11.
Face poroïde immuable ou brunissant au froissement; chair piléique ne bleuissant pas à la coupe
12


12.
Stature élancée; saveur douce; sporée brun rougeâtre; spores ponctuées

12.
Stature souvent robuste; saveur douce ou amère; sporée brun rosâtre ou brun rougeâ-tre; spores lisses


13.
Cuticule très épaisse, débordante; face poroïde bleuissant au froissement; sporée brun olive; poussant près ou sur bois

13.
Cuticule différente; poussant rarement sur bois
14


14.
Pied typiquement élancé, cylindrique, rugueux, squamuleux ou raboteux; pores petits, ar-rondis; face poroïde brunissant souvent au froissement; sporée brune à brun olivacé; poussant sous feuillus, bouleaux et peupliers, rarement sous conifères

14. Pied différent, sans rugosités
15


15.
Pied souvent excentré ou latéral, court, arrivant de nombreux sclérotes; pores allongés radialement, anguleux, interveinés; couche de tubes longuement décurrente; sporée brun olivacé; poussant sous frênes, non mycorhizique
.

Remarque :  Les espèces du genre Gyrodon sont mycorhiziques et poussent surtout sous aulnes et chênes.

 

15.
Ensemble de caractères différents; pied centré; couche de tubes non ou moins décurrente; sporée brun olive
16


16.
Pores grands, anguleux, surtout au pied; face poroïde souvent jaune au début
17

16. Pores petits, ± arrondis ou un peu anguleux
18


17. Spores striées sur la longueur; cuticule craquelée-aréolée à maturité

17.
Spores lisses; cuticule veloutée, granuleuse ou +/- crevassée


18.
Couche de tubes et face poroïde jaune brillant ou dorées au début, presque immuables avec l’âge et au séchage; pied appointi à la base; mycélium basal jaune; croissance parfois cespiteuse

18.
Couche de tubes blanchâtre, grisâtre ou jaune au début; face poroïde blanche, jaune, brune, orangée ou rougeâtre au début; pied souvent ventru, parfois obèse, lisse, ponctué ou réticulé; basidiome souvent robuste, charnu; mycélium basal variablement coloré
 genre Boletus

   
voir aussi : Clé des Cèpes du Québec



(1) Une seule espèce présente au Québec :  Strobilomyces strobilaceus (= Strobilomymyces floccopus).
(2) Une seule espèce présente au Québec :  Austroboletus gracilis.
(3) Une seule espèce présente au Québec :  Boletinellus merulioides

 

Références :
1.     Flore des Champignons au Québec, 1980, et Supplément, 1984. Pomerleau, R.
2.     Champignons du Québec, Tome 1, 1997, Les Bolets. Lamoureux, Y. & Després, J.
3.     CD Mille et un champignons du Québec, 2002, Després, J.,  Lamoureux, Y. Boyer, R., Archambault, R. & Jean, A.
4.     North American Boletes, 2004. Bessette, A.E, Bessette, A.R. & Roody, W.
5.     Notes de cours Bolétoscope ou Clé synoptique des bolets du Québec, 2004, Jean, A.
6.     Site Internet Draft Key to Some Bolete Genera, 2005. Halling, R.E. 
7.     Le Mycologue, CMM. Lamoureux, Y.
8.     Site Internet Boletales - Boletaceae draft, 2007. Halling, R.E.