Clé des espèces du genre Tylopilus au Québec

Auteur : Lamoureux Yves, CMM. Le Mycologue.
Adaptation et mise à jour :  Roland Labbé, novembre 2007.


1.
Saveur distinctement amère
2

1.
Saveur douce ou au plus un peu acide
5


2.
Pied réticulé au moins sur la moitié de sa longueur

2. Pied lisse ou rarement très finement réticulé à l'apex, < 10 % de sa longueur
3


3.
Chapeau violet-pourpre au début; basidiome très grand
Tylopilus rubrobrunneus

3. Chapeau sans teintes violacées
4


4.
Port robuste; chapeau brunâtre; chair brunissant lentement à la coupe
Tylopilus appalachiensis
 
(sosie au pied non réticulé de Tylopilus felleus)

4. Port élancé; chapeau blanchâtre au début, se tachant de brun avec l'âge; chair rougissant puis brunissant à la coupe
 Tylopilus intermedius


5. Pied orné de fines squamules rose-rouge sur fond blanchâtre, jaune vif à la base

5.
Pied différent
6


6.
Face poroïde brun foncé au début; pied orné de fines squamules foncées sur fond violacé

6. Face poroïde blanche au début; pied différent
7


7.
Chair devenant rougeâtre, violette ou orangée, puis finalement brune à la coupe
8

7. Chair immuable à la coupe
9


8.
Chapeau et pied pourprés au début, puis brunissant
Tylopilus ferrugineus

8. Chapeau et pied brun orangé au début, puis brunissant
Tylopilus indecisus


9. Chapeau jaune pale; pied blanchâtre
(sosie de Boletus pallidus)
Tylopilus pseudopallidus
 Lamoureux, Y. nom. prov.

9.
Chapeau et pied concolores, brun orangé ou fauve
voir Austroboletus gracilis